Le premier voyage en avion de bébé

✈ Son premier voyage en avion ✈

29 octobre 2015 , Dans : Kids , Avec : 6 Commentaires
0

La semaine dernière Noah a pris l’avion pour la première fois, pour un vol Lyon – Toulouse pour aller voir les grands-parents. J’appréhendais un peu car je ne savais pas comment il allait vivre le fait de rester 50 minutes sur mes genoux, s’il allait avoir mal aux oreilles, étant donné qu’il était malade, une vilaine toux qui trainait et une petite otite.
Noah est un bébé énergique qui aime bien bouger alors j’ai prévu de quoi l’occuper.

Je n’avais qu’un bagage à main et mon sac à main, j’y ai donc glissé son goûter, une petite bouteille d’eau, sa tétine et son doudou, des couches et des lingettes et quelques jeux pour l’occuper : des gommettes, un cahier, des crayons de couleurs, deux petites voitures et mon meilleur allié pour l’immobiliser, j’ai nommé Trotro !

Le trajet de l’aller ne s’est pas déroulé aussi bien que je l’aurais espéré…
Je l’ai fait goûter durant le vol. Noah avait une vilaine toux qui traînait depuis quelques temps, en mangeant un biscuit sablé, il a fait une fausse route, il s’est étranglé et en étant pris d’une quinte de toux il a vomi tout son goûter… Partout, sur lui, sur moi, sur doudou, sur les deux sièges à côté, qui heureusement étaient vides…

Les hôtesses m’ont emmené de quoi tout nettoyer, c’était un peu galère, Noah pleurait, je devais nettoyer le vomi et lui donnait son doudou plein de vomi qu’il réclamait… On sentait tous les deux le vomi, j’allais le changer car j’avais ses vêtements dans mon bagage à main sauf que nous entamions la descente vers Toulouse.

Je n’ai pu le changer qu’une fois arrivés, dans les toilettes de l’aéroport.
Le vol du retour s’est mieux passé heureusement ! Et cette fois ci je n’ai pas osé le faire manger !

J’ai voyagé avec Air France à l’aller et avec Hop au retour, bizarrement le prix du billet était deux fois moins cher qu’avec Easyjet ! L’embarquement a été beaucoup plus simple à Toulouse qu’à Lyon, où le personnel de sécurité n’a pas du tout était accommodant. Aéroport de Lyon 0 – Aéroport de Toulouse 1 !

Aéroport de Lyon, un départ compliqué

Arrivés à l’aéroport de Lyon, nous sommes directement allés au contrôle de sûreté, je n’avais qu’un bagage à main et j’avais mes billets sur le téléphone, je n’avais donc pas à m’enregistrer.
J’avais pris une petite poussette canne, dans laquelle Noah ne voulait pas aller bien sûr. Chargée d’un sac à dos, de mon sac à main avec mon ordi portable, des manteaux, j’avais pas mal de choses à mettre dans les différents bacs, tout en surveillant Noah pour lui dire de rester près de moi.
Noah commençait à faire n’importe quoi alors je l’ai mis dans sa poussette juste avant de passer le portique de sécurité.

La dame a entendu que je mette Noah dans sa poussette pour me dire qu’il fallait poser la poussette sur le tapis. OK.
Elle m’a fait enlever mes chaussures, comme d’habitude, on ne me propose pas les petits chaussons en plastique.
Elle m’a fait mettre le doudou de Noah dans un bac, d’accord bonjour paranoïa… Noah bien sûr commençait à pleurer parce-qu’il voulait son doudou.

Je suis passée par le portique, pensant récupérer mes affaires, sauf que là une dame me demande de repasser mon sac à main sur le tapis, parce-que je n’avais pas sortie la bouteille d’eau de Noah…
OK, donc là y a toutes mes affaires sur le tapis roulant de l’autre côté, avec les autres affaires des gens qui continuent d’arriver et s’entasser dessus. Noah est perdu et veut son doudou, il y a plein de monde, c’est le bazar.
Je me dirige en sens inverse pour repasser sous le portique et reposer mon sac sur le tapis. Là, le monsieur de la sécurité me stoppe net, je lui dis que c’est la dame qui m’a demandé de repasser… J’allais y aller sauf que Noah veut me suivre, le monsieur me demande si il ne veut pas rester là sans moi de l’autre côté… Euh comment dire, c’est un bébé et il veut rester avec sa maman, surtout dans un environnement inconnu, assez bruyant … Je lui fais une moue et un geste désapprobateurs qu’il comprend très vite. Donc il me propose de repasser mon sac à main pour moi. Ouf ! Enfin un peu d’aide, ce n’est pas de trop !
Je pense que je vais pouvoir enfin remballer toutes mes affaires pour aller à la porte d’embarquement.
Et là, après avoir vu pour la deuxième fois mon sac aux rayons X, on me sort tout du sac à main pour le fouiller… la cuillère de Noah balancésans aucune protection dans le bac , qui doit être un vrai nid à microbes, la dame palpe et ouvre toutes les poches intérieures et extérieures de mon sac… OK…

Elle va ensuite contrôler dans une machine la bouteille d’eau et le yaourt de Noah… Je ne sais pas ce qu’il cherche mais je trouve ça ridicule.
Après 20 minutes de galère, on peut enfin aller à notre porte d’embarquement. Bref, ça m’agace cet excès de zèle, surtout avec des mamans solos et des enfants en bas-âge, et ce sont des femmes à qui j’ai eu à faire…
La sécurité est aléatoire de toute façon dans les aéroports, il y a certaines fois je suis passée avec des briquets dans certains aéroports et ils n’ont rien dit.

En attendant d’embarquer, Noah s’est amusé à une petite aire de jeux, heureusement qu’il y avait ça pour l’occuper.
Etonnamment, il n’y aura pas d’appel pour faire passer les enfants en priorité. Mince pour une fois que je pouvais avoir un avantage !
Une fois dans l’avion, les hôtesses m’ont proposé d’aller dans une rangée où il n’y avait personne et j’ai beaucoup apprécié. D’ailleurs elles ont bien fait car Noah aurait vomi sur les autres passagers…

Aéroport de Toulouse

Heureusement pour le vol retour, à l’aéroport de Toulouse, je n’ai pas du tout eu les mêmes difficultés pour passer le contrôle de sécurité.
J’allais entrer dans la file principale quand une dame m’a proposé de passer à un portique juste à côté puisque j’étais avec un bébé. Ah voilà qui est logique et plein de bon sens ! MERCI ! Les aéroports de Lyon, prenez-en de la graine ! ;)
Donc évidemment moins de stress pour tout sortir et tout remballer. On ne m’a pas tout déballé du sac, ni analysé la purée de Noah, ses médicaments ou sa bouteille d’eau dans la machine qui cherche je ne sais quoi.

Par contre, je n’avais pas vu que je devais embarquer au terminal des low cost donc j’ai dû traversé tout l’aéroport et je n’avais plus la poussette, je l’avais laissé chez ma mère pour les prochaines fois où j’irai.
A l’aéroport de Lyon, j’avais vu qu’il y avait des poussettes en libre service, à Toulouse je n’en ai vu aucune. Heureusement Noah a marché et n’a pas voulu que je le porte, car sincèrement je n’aurai pas pu, il fait 12 kg et j’étais déjà bien chargé.

Cette fois-ci, j’ai étais ravie qu’on puisse embarquer en premier !

 

Mis à part quelques imprévus et difficultés à l’aller, son premier voyage en avion s’est bien passé, la prochaine fois on tentera un moyen ou long courrier ;) Et cette fois-ci il aura son siège car il aura 2 ans dans 3 mois, car voyager avec bébé sur les genoux sur un moyen courrier ne doit pas être très confortable… En moins d’une heure, avec l’altitude et Noah sur mes genoux, j’avais des fourmis dans les jambes.

 

Et vous, comment s’est passé le premier voyage de bébé en avion ?

✈ Son premier voyage en avion ✈
5 4 votes

Partager
Share on FacebookPin on PinterestTweet about this on TwitterShare on Google+Email this to someone
    • Mumnours
    • 29 octobre 2015
    Répondre

    J’ai aussi vécu ces difficultés aux portiques de sécurité d’aéroports (Montpellier et Ajaccio) Obligée d’enlever mon fils du porte bébé, de le confier à un inconnu car évidemment je sonnais (a l’aller et au retour), remettre bébé dans le sling seule. Bref je ne comprend pas pourquoi le personnel des aéroports est si peu arrangeant avec les mamans qui voyagent seules avec leurs enfants. Je m’attendais à plus de compassion… Par contre niveau personnel de bord rien a redire (j’ai voyagé avec volotea) et j’ai même eu le droit d’embarquer en priorité ! Au niveau du vol, j’ai aussi vécu la fausse route de bébé (sans vomit par contre, ouf!) au moment de l’aterissage et j’avoue avoir vraiment angoissée.
    Et dire que je remets ça la semaine prochaine …

    • C’est dingue ça, je ne comprends pas non plus qu’ils ne facilitent pas plus le contrôle de sûreté des mamans qui voyagent en solo avec leurs enfants. Ils ne doivent pas se rendre compte…
      J’espère que ton prochain vol se passera bien, n’hésite pas à me laisser un petit com pour me raconter ;)

    • quantin
    • 29 octobre 2015
    Répondre

    Félicitations à toi, je m’en sentirai pas capable encore de lui faire prendre l’avion, surtout toute seule !! Mais je commence à y songer car envie de voyager et pourquoi pas avec lui aussi !! On a vécu un vol retour de Bruxelles avec une famille à côté de nous et bien chapeau les parents. 1 petit qui avait sa place mais qu’il fallait occuper en permanence ! Et surtout un plus jeune sur les genoux qui était crevé mais n’arrivait pas à s’endormir donc pleurait sans arrêt et les parents faisaient à tour de rôle les 100 pas et galéraient dès qu’il fallait rester assis et le petit s’endormait enfin pendant l’atterrissage….

    • Je te rassure Aurélie, je pense que je n’aurais pas pu voyager en avion avec Noah avant ses 18 mois. Toute seule c’était un peu galère mais pas insurmontable. Tu peux commencer avec ton mari sur un vol court ;) J’appréhende un moyen ou long courrier avec Noah, pour l’instant je pense qu’il est trop petit pour surmonter ça mais dommage car après 2 ans, il faut payer une place ! ;)

  1. Le premier voyage s’est plutôt bien passé… mais le retour, compliqué ! Bébé hurlait car il avait une otite, donc mal aux oreilles ! Sauf que… il était bien malade, et donc aussi aphone, et il arrivait juste à sortir un petit miaulement alors qu’il hurlait à plein poumon !!! Bref, on a passé l’heure de vol à osciller entre « le pauvre ne fait que hurler, notre cœur de parent saigne de ne pas pouvoir le soulager » et « dieu merci il est aphone, on ne se tape pas la honte » ^^

    • Aie aie aie le pauvre :( Le voyage n’a pas dû être facile pour lui et pour vous…
      Noah avait une petite otite aussi mais je lui ai donné la tétine durant le voyage, ça aide un peu je pense.

ECRIRE UN PETIT MOT...

Johanna

Blogueuse lifestyle - Community manager & Rédactrice web

Une fille rêveuse, les pieds sur Terre, la tête dans les nuages... Sur mon blog, je partage mes envies, mes passions, mes inspirations, mes coups de coeur, mes voyages et ma vie de maman à Lyon. Bienvenue sur Mon petit nuage !

Vous êtes ici :

C’est du passé !

Au jour le jour