VIDE-GRENIERS

Vide-grenier : mode d’emploi pour les vendeurs et acheteurs

29 août 2013 , In: Lifestyle , With: 6 Comments
0

La saison des vide-greniers débute dès le printemps pour finir à l’automne, elle s’étend généralement de mai à octobre. Vous pouvez trouver la liste des vide-greniers, brocantes, farfouilles près de chez vous sur Brocabrac.fr.

Cela fait plusieurs années que j’aime aller chiner dans les vide-greniers de temps en temps le week-end. C’est une balade agréable et on trouve toujours une ou plusieurs petites choses dont on avait besoin ou pas ! ;)
En plus d’être une vraie chasse aux trésors, on trouve de bonnes occasions à prix très raisonnables (si vous n’achetez pas aux professionnels des brocantes qui eux se lâchent sur les prix en général !). C’est un passe-temps du week-end qui me plaît beaucoup, en plus d’être économique, les chineries sont écolos ! Un objet, un meuble aura plusieurs vies tout en préservant les ressources de la planète !

Voici un mode d’emploi pour les acheteurs ou les vendeurs novices. Pour ma part j’ai testé les 2 côtés ! J’ai déjà fait 3 vide-greniers en tant que vendeuse et je peux vous dire que ce n’est pas de tout repos !

Vide-greniers : mode d'emploi

Vide-greniers : mode d’emploi pour les acheteurs

  1. N’oubliez pas de prendre un ou plusieurs sacs, c’est toujours plus écolo que de demander des sacs plastiques (tous les vendeurs n’en ont pas d’ailleurs !)
  2. Prenez plutôt de la petite monnaie en pièces de 0,50, 1 et 2 euros, quelques billets de 5 ou 10 euros pour les petits achats et votre chéquier en cas de gros achat
  3. Munissez-vous de chaussures confortables, on ne fait pas un vide-greniers en escarpins…
  4. Allez-y le matin plutôt, les bonnes affaires partent souvent le matin et pour les plus courageux allez-y dès l’installation, les professionnels passent souvent dès l’installation pour repérer les bonnes affaires
  5. Négociez si vous estimez que le prix est élevé mais toujours en étant respectueux et polis, ne proposez pas un prix trop bas non plus ! Le vendeur doit y trouver son compte aussi !
  6. Pour les achats auprès des brocanteurs ou d’objets de collection, il faut connaître la valeur de l’objet et savoir repérer son authenticité.
  7. Achetez ce qui vous servira vraiment au risque d’encombrer placards et garage et de devoir faire à votre tour un vide-grenier en tant que vendeur !
Vide-greniers : mode d'emploi

Vide-greniers : mode d’emploi pour les vendeurs

Avant le vide-grenier

  1. Inscrivez-vous à un vide-greniers (de préférence près de chez vous car le jour J, l’installation débute très tôt). Si c’est possible et si il y en a, choisissez un emplacement à l’ombre si le vide-grenier se déroule à l’extérieur.
    Le mètre linéaire coûte entre 3 et 15 euros suivant la localisation et la popularité du vide-grenier, mais très souvent tourne autour de 3/5 euros.
    Certains organisateurs exigeront une largeur minimum (c’est souvent le cas dans les événements en intérieur, où des tables sont mises à disposition).
    Choisissez un vide-grenier assez fréquenté, vous aurez plus de chances d’avoir plus d’acheteurs et donc de vendre plus !
    Vous êtes limités en nombre de vide-greniers chaque année, vous pouvez n’en faire que deux.
  2. Faites le tri des affaires (en bon état et propres) que vous souhaitez vendre dans les placards, la cave, le grenier ou le garage (vêtements, vaisselle, déco, livres,…)
  3. Evitez de prendre des meubles ou des objets trop volumineux qui ne partiront peut-être pas ce jour là et que vous devrez ramener… Il est peut-être préférable de le mettre en vente sur leboncoin.fr.
    Il en est de même pour les vêtements de marque, vous aurez peu de chances de les vendre au prix souhaité. La plupart des acheteurs veulent acheter des vêtements ou des chaussures à très très bas prix même ceux de marques !
  4. Emballez bien les objets fragiles dans du papier bulle ou du papier journal
  5. Disposer dans des bacs ou des cartons pour faciliter le transport et la logistique
  6. Pour les vêtements vous pouvez faire des bacs selon les tailles et les types de vêtements, si vous avez un portant, vous pouvez mettre en avant vos plus belles pièces
  7. Renseignez-vous sur les prix des choses que vous voulez vendre, n’hésitez pas à demander à votre entourage qui pourra vous conseiller. Il faut que l’acheteur et le vendeur y trouvent leur compte, le prix dépend de la rareté, de la marque/collection, de l’état de l’objet, du meuble ou du vêtement. Mais sachez que pour vendre facilement il faut faire des petits prix !
  8. Si vous le souhaitez, étiquetez les prix sur vos objets, vous éviterez de répéter le prix sans cesse, cela montre aussi que vous ne faites pas un prix à la tête du client ! Et cela peut attirer les clients timides qui n’oseraient pas venir vous demander ou bien cela peut faire la différence sur un vide-grenier où il y a des centaines de vendeurs. N’hésitez pas non plus à faire des prix pour des lots.
  9. Prévoyez une bâche en cas de pluie et une table sur tréteaux si vous en avez une
  10. Prévoyez un siège, un casse-croûte, de l’eau, un parasol/parapluie ou une tonnelle si vous en avez une. Si il fait très chaud, apportez une glacière, de la crème solaire. Si il fait froid, couvrez-vous bien et apportez des boissons chaudes pour vous réchauffer.
  11. Préparer une boîte ou une banane avec beaucoup de monnaie, des sacs plastiques, des post it et un marqueur
  12. Chargez la voiture la veille au soir du vide-grenier
  13. Si vous pouvez, faites le vide-grenier à 2 pour vous faire aider si vous avez un gros stand, discuter, profiter pour aller faire un tour, aller aux toilettes,… la journée est très longue et fatigante !

Vieux landau à la farfouille de Leyment

Pendant le vide-grenier

  1. Soignez la présentation de votre stand et la mise en avant de vos objets. Un stand trop fouillis, mal présenté n’attirera pas les acheteurs.
  2. N’hésitez pas à discuter avec l’acheteur et argumentez le prix si vous estimez que ce dernier pousse le bouchon un peu trop loin. Certains acheteurs seront très sans gêne et penseront vous faire craquer à l’usure ! Résistez mais surtout gardez votre sang froid et le sourire !
    Il faut savoir rester ferme, très souvent les gens divisent le prix par 2 ou par 3 directement même si c’est déjà un très petit prix (1 à 3 euros) !
  3. Pour les paiements par chèque, c’est vous qui voyez si vous les acceptez et vérifiez bien les billets.
  4. Faites un inventaire de vos objets vendus et suivez les ventes au fur et à mesure de la journée
  5. Si il y a une affluence sur votre stand, ne paniquez pas et essayer de jeter un oeil sur tout votre stand et surveillez les éventuels voleurs…
  6. C’est le matin que vous vendrez le plus, l’après-midi est toujours plus calme, ce sont plus des promeneurs qui viennent, n’hésitez pas à baisser vos prix. Si vous souhaitez liquider en fin de journée, n’hésitez pas à faire des annonces à voix haute aux passants !

Après le vide-grenier 

  1. Même si la journée a été longue, prenez le soin de tout bien emballer et ranger, ce sera mieux pour remettre au garage et ressortir les affaires pour le prochain vide-grenier ! Si vous ne souhaitez pas en refaire un mais que vous souhaitez vous débarrasser rapidement de vos affaires, ne les jetez pas, pensez à les apporter à Emmaüs !
    Surtout si vous avez des affaires ou objets qui ne partiront peut-être pas au prochain vide-grenier…
  2. Faites vos comptes et faites-vous plaisir avec la cagnotte ;) Celle-ci dépend de la météo, de la fréquentation, de votre marchandise. Je pense qu’en moyenne la cagnotte tourne autour d’une centaine d’euros.

Brocanteur - Gramophones

Le plus important est de passer un bon moment autant côté acheteur ou vendeur ! Pour l’acheteur, c’est le sentiment d’avoir fait de bonnes affaires et pour le vendeur le plaisir de se débarrasser d’objets dont il ne se sert plus !

 

Et vous, aimez-vous les vide-greniers comme moi ?

Avez-vous été côté vendeur, acheteur  ou les 2 ? Etes-vous le chineur du dimanche après-midi en mode balade ou le traqueur matinal de bonnes affaires ?

Vide-grenier : mode d’emploi pour les vendeurs et acheteurs
1.6 116 votes

Partager
Share on FacebookPin on PinterestTweet about this on TwitterShare on Google+Email this to someone
  1. C’est marrant que je tombe sur ton article, je m’apprête à faire mon premier vide-grnier en tant que vendeuse dimanche prochain: je note tes conseils, merci! :)

      • Mon petit nuage
      • 30 août 2013

      Ravie que cela puisse te servir ! Bon vide-grenier ! ;)

  2. Répondre

    Oh oui j’aime bien les vide-greniers, on y va souvent, en couple ou avec les enfants aussi. Je recherche plutôt de la vaisselle ancienne dépareillée, une assiette, une cuillère, des bricoles quoi ! Je vais parfois aux Puces du Canal aussi …

      • Mon petit nuage
      • 30 août 2013

      Moi aussi j’aime bien trouver de la vaisselle dépareillée ;)
      J’aime aussi aller faire un tour aux Puces mais plutôt pour le plaisir des yeux car les prix ne sont pas les mêmes qu’en vide-greniers…

    • Cath
    • 2 septembre 2013
    Répondre

    Nous sommes accros depuis 20 ans (qd j’étais ado) et nous y allons avec les 4 enfants (de 11 ans à 11 mois…). Nous sommes allés au VG dans l’ain suite à votre post de l’année dernière: un peu trop gros pour nous et finalement très peu d’achats mais contents d’avoir testé!

      • Mon petit nuage
      • 3 septembre 2013

      J’y suis retournée cette année également, c’est une grande brocante, il faut s’attendre à marcher pas mal ! ;)

ECRIRE UN PETIT MOT...

Johanna

Social Media Manager - Rédactrice web freelance

Une fille rêveuse, les pieds sur Terre, la tête dans les nuages... Sur mon blog, je partage mes envies, mes passions, mes inspirations, mes coups de coeur, mes voyages et ma vie de maman à Lyon. Bienvenue sur Mon petit nuage !

Bons plans

Vous êtes ici :

C’est du passé !

Au jour le jour