Nature

Je ne suis pas une citadine à la base, je viens du monde rural, enfin pas non plus de la campagne perdue ! Mais depuis que j’ai quitté la maison familiale, j’ai vécu la plupart du temps en ville, j’ai pas mal déménagé en fait, depuis mes études j’ai 10 déménagements au compteur ! Maintenant je vis à Lyon et j’apprécie de pouvoir enfin me poser et décorer mon nid douillet après cette vie nomade.

Cependant, je préférerais aller vivre à la campagne, proche de la nature, avoir une maison, respirer un air pur, avoir une belle vue et non plus des immeubles en ligne d’horizon, un grand jardin avec un potager, où on pourrait recevoir du monde. Les après-midi et les soirées qu’on passe à la campagne, à chiller, à manger, à discuter, où les enfants peuvent jouer en toute tranquilité.

P

Des petits bonheurs qu’on apprécie au quotidien, des souvenirs d’enfance aussi. En tout cas, je veux que mes enfants puissent grandir à la campagne, avoir d’aussi beaux souvenirs que les miens, découvrir les animaux de la ferme, le potager, la nature !

Avec mon cousin on allait chez son papi qui est agriculteur et on s’amusait trop bien à la ferme. On aimait tous les deux la pêche, explorer et faire les aventuriers, construire des cabanes, aller voir les vaches, grimper les immenses bottes de foin stockées dans le hangar, faire des cache-cache dans les champs de maïs et j’en passe !
Je me demande quels seraient mes souvenirs de jeux d’enfants si j’avais habité en ville…

Ocean

Les grands espaces et la nature me permettent de recharger les batteries, de me retrouver, d’être inspirée, de me sentir bien et libre. Si je pouvais, j’irais vivre près de la mer ou de l’océan, j’y vais depuis petite quasiment tous les étés et j’adore aller dans les Landes, respirer l’odeur des pins et des embruns, admirer les couchers de soleil, me purifier grâce à l’air marin, tout cela m’apaise.

Même si la ville peut avoir certains avantages, je préfère y renoncer car ce n’est pas là que j’ai envie de vivre et d’élever mes enfants, cela m’oppresse : la pollution, la foule, le bitume, le manque de nature et d’air pur.

J’espère et j’ai hâte de trouver ce petit coin de paradis qui m’attend quelque part !