Le cap des 18 mois

Le cap des 18 mois

8 octobre 2015 , In: Maternité , With: 7 Comments
0

Je voulais vous parler de l’évolution de Noah et faire un petit bilan après avoir rédigé cet article, sur la première année avec bébé qui avait été très difficile.
Parce-que vous êtes de nombreuses mamans à m’avoir laissé un message, témoignant vous aussi de moments difficiles avec bébé, qu’il soit BABI (Bébé Aux Besoins Intenses) ou pas, j’avais envie de vous parler de la suite.
Parce-que la vie de maman est remplie de bons comme de mauvais moments, il est important de parler des deux.
Je souhaite aussi rassurer et donner espoir à de jeunes mamans qui sont désespérées comme j’ai pu l’être. Je voudrais leur dire de patienter un peu, que la situation finira par évoluer.

Même si chaque enfant est différent, j’ai noté un changement de comportement autour des 18 mois. Je pense qu’à cet âge-là bébé évolue vite et fait de gros progrès. Il a une meilleure appréhension des choses, un déclic physique, psychique, émotionnel ? L’angoisse de séparation semble s’être atténuée, il semble avoir davantage confiance.

En effet, vers ses 18 mois, le quotidien avec mon fils a été beaucoup plus facile et léger à vivre. Je ne sais pas si ce sont les vacances qui ont contribué à son apaisement mais depuis le mois d’août, les crises de pleurs sont rares.
Certes il pleure encore quotidiennement mais on est loin des crises qu’il a pu nous faire. Il est toujours aussi assez sensible mais il semble être plus confiant.

Le cap des 18 mois

Il ne pleure hurle plus quand je vais le chercher chez la nounou et ça, mine de rien, c’est un vrai bonheur.
Même si ça lui arrive de pleurer pour le bain ou autre, c’est que sa sensibilité est amplifiée par la fatigue et/ou la faim, qu’il ne maîtrise toujours pas ses émotions, à la moindre petite contrariété, frustration, c’est l’explosion ! Je n’arrive pas toujours à garder mon sang-froid et ma patience surtout quand c’est pour des broutilles et que ça se répète plusieurs fois par jour…

Il n’est toujours pas débarrassé des maux de dents car il a encore une poussée dentaire, je pense que cela ira encore mieux quand toutes ses dents seront sorties !
Il reste que Noah a toujours son sacré petit caractère et une énergie débordante. Il a appris le NON cet été et en abuse trop…

De mon côté, j’ai repris du poil de la bête, je ne suis plus du tout dans l’état d’esprit que j’étais et je ne suis plus fatiguée exténuée… Il m’aura fallu quand même 1 an et demi après mon accouchement pour m’en remettre physiquement… C’est long !

Les vacances cet été et le reiki m’ont également fait un bien fou et m’ont permis de me recharger.
J’apprécie tous les moments passés avec mon petit garçon, même si certaines fois ils ne sont pas toujours roses. Mais je sais que je ne les vivrai qu’une fois alors j’essaie de profiter du temps passé avec lui, à le regarder grandir si vite.

Une chose est sûre c’est que je l’aime de plus en plus fort chaque jour qui passe…

Le cap des 18 mois
5 - 3 vote[s]

  1. Répondre

    tu as raison, il est important de bien dire qu’il n’y a pas que des moments merveilleusement parfaits dans une vie de maman….
    C’est bien si vous pouvez être plus sereins tous les deux dans votre relation!
    bizz

    • J’y tiens car c’est la réalité et il faut montrer les deux côtés ! ;) Oui, on est plus sereins mais cela reste fatigant, j’ai hâte qu’il grandisse mais je sais que je vais être un peu nostalgique quand il sera grand, c’est mon petit bébé qui devient petit garçon… Contradiction quand tu nous tiens ! ;)

    • Aurélie
    • 8 octobre 2015
    Répondre

    Merci pour ton article ! Ca fait du bien de voir que tout est plus détendu chez vous enfin !
    Et c’est toujours intéressant d’avoir le vécu d’autres mamans même si chaque enfant et parent est différent.
    Nous de notre côté, je vois une amélioration depuis les 10 mois environ je dirai. On a enfin des siestes sans pleurs pour s’endormir et de façon répétée et pas une fois de temps en temps et pas que chez nounou !
    La nounou a peut-être aidé aussi pour le caler dans un rythme et sur l’endormissement aussi ! Donc ça fait du bien de pas entendre un bébé hurler pour s’endormir, c’était épuisant.
    Maintenant mis à part pendant les poussées dentaires, où il peut-être grognon toute la journée et nous faire des nuits blanches à hurler de douleur….il peut être super cool, jouer pendant un moment seul dans le parc.
    Après hors du parc, c’est plus dur de le canaliser il se balade et tourne vite en rond comme il cherche à tout attraper sauf ses jouets !
    Après toujours quand il est fatigué c’est un bébé qui pleure mais comme beaucoup aussi !
    Allez à bientôt pour l’article des 2 ans ! le temps défile ! Nous il a eu 1 an la semaine dernière !

    • Je suis contente de voir que ça va mieux avec ton petit qui a eu 1 an déjà ! Pfiou ça passe vite ;) Le plus dur est derrière toi ! :) Ça ira encore mieux quand il va marcher, il sera moins frustré !
      Le quotidien est plus détendu mais Noah reste assez exigeant et fatigant…
      Il me semble que vers 10 mois, le sommeil s’était amélioré au niveau des siestes aussi.Je ne pense pas que ce soit lié à la nounou, ça doit être l’évolution naturelle de bébé qui est moins embêté par des petits maux et qui grandit et évolue.
      Les poussées dentaires sont pénibles aussi car bébé souffre et est plus irritable. Vivement que ça se termine ! :)

    • Nesyah Nolce
    • 4 décembre 2018
    Répondre

    La question se pose d’avoir un deuxième enfant… le.premier demande tellement d’attention qu’il est difficile d’imaginer s’occuper d un nourrisson en même temps. Faut-il attendre qu’il rentre en maternelle ? Le.second sera-t-il aussi un BABI?

    • Florie
    • 1 septembre 2019
    Répondre

    Merci pour ce témoignage. J ai des jumeaux, je ne sais pas s il sont des BABI et je n ose pas regarder sur internet car je suis du jour anxieuse et je n ai pas envie de me miner encore plus le moral. Ils ont 1 ans dans 3 jours, le temps passe vite, mais malheureusement je les retrouve dans ta description de ton fils Noah et je me retrouve dans ta propre description. C est très difficile. Je vais reprendre le travail de toute façon d ici quelques jours. Ça en est vital. Si tu as des conseils à me donner, pour eux, pour moi, pour mon couple aussi… Je suis preneuse. Merci pour ton article, ça fait du bien de savoir qu on est pas seule :)

    • Bonjour Florie, je peux très bien comprendre ton épuisement car avec des jumeaux, j’imagine que c’est encore plus épuisant qu’avec un seul enfant. En tout cas, reprendre le boulot va te permettre de sortir la tête du train-train avec des bébés, pas toujours facile quand on ne voit pas grand monde…
      Comment s’est passée la reprise du travail ?
      Alors si je peux me permettre des conseils, même si chaque famille est différente, je vais tenter de te dire ce qui est bon pour le couple et les enfants, même si je ne détiens pas la vérité absolue.
      – S’octroyer du temps pour toi seule, sans enfant. De la détente, de la relaxation, du repos, des activités sportives ou créatives.
      – Se prévoir des sorties, des vacances ou des week-end à deux.
      – Se faire aider par ses proches, pour garder les enfants, pour une écoute bienveillante.
      – Se faire aider par des pros, si tu sens que tu frises le burn out, la dépression.
      – Essayer plein de trucs avec les enfants pour développer leur autonomie, leur créativité, mettre des règles en place, s’accorder avec ton mari…
      – Aller voir un sophrologue, faire un soin énergétique, faire du yoga, trouver quelque chose pour diminuer ton anxiété
      Et puis quand ils marcheront, les faire se dépenser un maximum dehors pour qu’ils soient bien fatigués et qu’ils dorment bien.
      N’hésite pas à m’écrire en privé si tu le souhaites. Bon courage Florie.

ECRIRE UN PETIT MOT...

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bons plans