Lyon la fresque des lyonnais

2 ans !
2 ans jour pour jour que nous aménagions à Lyon !
Après avoir vidé notre appartement à Toulouse et chargé un camion de 12 m3, nous roulions vers notre nouvelle vie et un nouveau départ.

Ces deux dernières années sont passées très vite, j’ai appris à connaître Lyon petit à petit et je découvre de nouvelles choses encore aujourd’hui.
Les lyonnais ne manquent jamais de me faire savoir que je ne suis pas du coin avec mon accent du sud… ah bon j’avais jamais remarqué que j’avais l’accent chantant !
Mon sud-ouest me manque même si j’apprécie Lyon.
Nous battons notre record d’installation dans une ville ! Le dernier record était à Toulouse où nous avons vécu deux ans, après une expatriation à Montréal et à Rabat.
Nous sommes de la génération Y, sans cesse en mouvement, ayant la bougeotte, ne restant pas plus de 2 ans dans un job, dans un appart ou dans une ville !

Ça fait tout drôle de battre ce record mais à 30 ans ça fait aussi du bien de pouvoir se poser un peu et de s’installer dans son petit cocon.
Les déménagements et les expatriations ça va quand on est plus jeune et plein d’énergie, à la longue ça use…

On a adoré bouger et se lancer dans de nouvelles aventures, on l’a fait au bon moment je pense, pas d’enfant, pas de chat, pas d’appart, pas de meubles… Juste nous 2 et nos valises !
Les déménagements n’étaient pas trop compliqués, nous n’avions pas grand chose ! C’était tout le reste qui était compliqué : trouver un appart, se démener avec la paperasse, trouver un travail, s’intégrer,…

Nos expériences nous ont beaucoup apporté et enrichi même si certaines périodes ont été de véritables épreuves… Mais je pense que cela nous a servi à savoir davantage ce que l’on voulait et ce que l’on ne voulait plus.
Et puis comme on dit, ce qui ne nous tue pas, nous rend plus fort ! Enfin souvent c’est après que l’on s’en rend compte, car sur le moment, on est au fond du gouffre et on a du mal à positiver…

Musée des Beaux-Arts à Lyon

Notre parcours sur le chemin de la vie, nos choix, qui ne se sont jamais faits sans concessions, nous ont emmené à Lyon, mais je ne peux pas me projeter toute ma vie ici.
Je ne me vois pas vivre en ville toute ma vie, j’ai trop besoin de nature, d’air pur et d’espace. Peut-être parce-que j’ai grandi à la campagne.
Je ne sais pas où le destin nous mènera mais j’espère que ce sera dans une belle maison à la campagne, où ça ? je ne sais pas !  Le chemin des possibles est ouvert !

Ce que j’aime à Lyon

Ce que j’aime pas à Lyon

  • La pollution
  • Le manque d’arbres et de verdure dans les rues et de nombreux quartiers
  • Les gens moins avenants et chaleureux que dans le sud-ouest
  • Les pistes cyclables pas assez développées
  • Le prix des transports en commun
  • La destruction de bâtiments industriels, bâtiments anciens, maisons et garages, pour la course folle à la construction d’immeubles bétonnés moches comme tous les autres, sans amélioration, sans réflexion sur une nouvelle urbanisation (espace de vie, parc, façades bois, toitures végétalisées ou autres choses qui nous enfermeraient un peu moins encore dans le béton…)

    J’aimerai vraiment que Lyon soit une ville plus verte et plus écologique, qu’il y ait une concertation avec les habitants. Plus de pistes cyclables, plus d’arbres et de bâtiments et de toitures végétalisés, des potagers communs dans les quartiers, les parcs, les jardins des immeubles. Et des petites douches brumisateurs dans les squares et les parcs l’été pour se rafraîchir un peu… Parce-que vivre en ville quand il y a la canicule, c’est juste insupportable…

Et vous, avez-vous quitté votre ville/région de coeur pour un nouvel endroit ?
Comment le vivez-vous ? Etes-vous nostalgique ?