Brunch

Par un beau dimanche d’été, nous avons testé le brunch au Quai des arts.
Lyon ressemblait à une ville fantôme, mais c’était assez agréable de se balader tranquillement à vélo et à pied et profiter de la désertion des lyonnais pour apprécier la ville au calme.

Balade vélo Lyon

Après une bonne demi-heure à vélo, nous avons découvert la terrasse du Quai des arts, ombragée et calme, située dans la cour des Subsistances.

Le brunch est proposé en formule buffet sucré/salé, on a le choix entre plusieurs salades de pâtes, du taboulé, assez peu de charcuterie (jambon de pays ou rosette seulement), des fruits frais coupés en morceaux (fraises, ananas,…), des viennoiseries, des fromages, des thés Dammann Frères et des jus de fruits faits maison (pamplemousse, orange,…). Je vous déconseille le café que je n’ai pas trouvé très bon… Sinon pour le reste c’était bien.

J’ai trouvé plutôt chouette cette formule du brunch en version buffet, au moins on choisit ce qu’on veut et on attend pas 10 ans avant de se faire servir. La terrasse est agréable. Le seul point négatif c’est le prix,  ça coûte 24 euros, je trouve ça encore un peu cher pour un brunch… surtout qu’avec mon petit estomac, je n’ai pas non plus pris une assiette gargantuesque !

Je n’ai pas pris en photo le buffet ni mon assiette, j’étais trop pressée de manger !
Par contre, j’ai photographié les bâtiments des Subsistances, laboratoire de création artistique, que je n’ai pas eu l’occasion de tester encore mais ça ne saurait tarder !

Les Subsistances - Lyon

Les Subsistances - Lyon

Les Subsistances - Lyon

Les Subsistances - Lyon

Après le brunch, nous avons fait une petite balade digestive dans le Vieux-Lyon, avant d’embarquer sur la navette de Confluence, direction le centre commercial. La balade en vaporetto aurait pu être agréable si cela n’avait pas été la sortie du dimanche des familles, on était pas mal nombreux et il faisait une chaleur à crever !

Nous avons pris un café à la terrasse du Zinc Zinc Café (5 € les 2 cafés, rien que ça !) avant de repartir en Vélo’v. On voulait aller faire une session photo au Marché gare, mais l’accès à ces bâtiments industriels et à moitié en friche est restreint… Dommage !