J'ai testé le krav maga - Les cours de krav maga à Lyon pour femme

J’ai testé le krav maga

27 septembre 2018 , In: Lifestyle , With: 2 Comments
0

L’année dernière, je me suis inscrite à un cours de krav maga à Lyon, cela faisait des années que c’était sur ma bucket list et que je voulais tester et apprendre cette méthode de self-défense. C’est donc en 2017 que j’ai sauté le pas et que je me suis inscrite à des cours de krav-maga de la fédération européenne à Lyon.
Le krav maga qui signifie combat rapproché en hébreu, est une technique de self-défense israélienne, enseignée aux forces de l’ordre dans le monde entier mais aussi au grand public. Cette discipline regroupe les meilleures techniques de combat et d’arts martiaux et repose sur des gestes directs et simples de défense et d’attaque, basés sur les réflexes naturels. Pas d’interdits, tous les coups sont permis !

Pourquoi j’ai testé le krav maga ?

J’ai déjà subi des agressions sexuelles, dont une qui m’avait profondément marquée, lorsque j’avais 20 ans. J’étais trop choquée pour aller porter plainte au commissariat suite à cette agression, je n’avais qu’une envie, m’enfermer, pleurer et ne plus voir personne. 

Les autres agressions sexuelles ont été des mains aux fesses, cela m’est arrivé deux ou trois fois, encore entre 16 et 20 ans, dans un bar et une discothèque. J’avais réagi verbalement mais pas physiquement, de peur de me prendre une dérouillée… Certains hommes pensent que nous ne sommes que des bouts de viande sur lesquels ils ont tout les droits. 

Il n’est pas rare non plus que je subisse, comme beaucoup de femmes aujourd’hui, l’harcèlement de rue, une agression verbale, ou encore pour utiliser le vocabulaire d’actualité, un « outrage sexiste ou sexuel », un interdit social qui pourrait être passible d’une amende de 90€.
Dans la pratique, je ne suis pas sûre que cela soit applicable, ce genre d’outrage sexiste dure à peine quelques secondes face à une personne croisée dans la rue… Qu’est -ce qu’on va faire sérieusement ? On va gentiment demander à la personne de rester avec nous le temps qu’un agent assermenté arrive pour lui coller une amende ? Je ne suis pas sûre que l’amende fera changer les comportements machistes et sexistes de toute façon mais c’est un premier pas…

Pas plus tard qu’il y a quelques mois, j’ai eu droit à une agression verbale de la part de 4 ou 5 adolescents, la moutarde m’est montée au nez, il y avait mon fils quelques mètres devant moi, je leur ai répondu et j’étais prête à en découdre si jamais ils voulaient avoir le dernier mot, même si je n’avais pas beaucoup de chance face à 4 ados… Il aurait fallu qu’une âme bienveillante intervienne pour me sortir de là !

Malheureusement, je pense que chaque femme a connu dans sa vie au moins une agression physique, sexuelle et/ou verbale de la part d’un ou plusieurs hommes, inconnus ou pas, que ce soit dans la rue, au travail, à la maison… On peut aussi se faire agresser par une ou plusieurs femmes…
Vivre, se déplacer dans l’espace public, peut être source d’angoisse pour beaucoup de femmes et j’ai appris avec le temps, à écouter mon intuition et observer les personnes et l’environnement dans lequel j’évolue. Mais cela ne suffisait pas, il fallait que je sache me défendre en cas d’attaque.
Je voulais donc participer à des cours de krav maga, car je voulais avoir l’assurance et connaître les gestes à adopter face à une agression physique, ou une agression verbale qui peut parfois dégénérer en agression physique.

Je ne suis pas une adepte de la violence, d’ailleurs je n’ai jamais voulu me battre, mais elle est parfois nécessaire pour défendre son intégrité physique et morale quand la fuite ou le dialogue ne sont pas possibles.
Je n’ai pas compté le nombre de fois où je me suis faite harcelée, insultée dans la rue ou ailleurs, entendant des remarques déplacées, irrespectueuses, gratuitement, pour un regard soutenu, pour une cigarette que je n’ai pas donnée, parce-que j’étais en robe, ou parce-que je n’ai pas répondu à un soi-disant compliment,…

Etre une femme et savoir se défendre - Test et avis du krav maga

Depuis mon adolescence, je sens bien qu’être une femme est un désavantage dans notre société, pour ne pas parler d’handicap, parce-qu’on est des potentielles proies pour ces agresseurs souvent multi-récidivistes. On peut être exposée à des situations plus à risques, selon où l’on habite, le métier que l’on fait, que l’on prenne les transports en commun ou que l’on marche dans la rue, on peut tomber sur un détraqué, une bande, un gars bourré et/ou drogué, un chercheur d’embrouille, un voleur, un exhibitionniste, un frotteur dans le métro,…

Sincèrement, je n’aurais pas voulu que les agressions que j’ai connues influent sur ma façon de penser, de me comporter ou de m’habiller mais forcément, elles l’ont fait par la force des choses. Elles instaurent la peur, la méfiance, elles limitent la confiance en soi. A Toulouse ou à Lyon, je faisais attention quand je rentrais seule le soir chez moi, je gardais toujours une clé entre mes doigts que j’étais prête à planter, je me retournais souvent pour voir si j’étais suivie. Du coup, j’étais assez parano et je voyais chaque homme comme un potentiel agresseur… 

J’habite à Lyon depuis maintenant 7 ans et je privilégie désormais le vélo pour mes déplacements et cet été, j’ai acheté une bombe lacrymogène. Le seul endroit où je me suis sentie en sécurité et où je n’ai jamais eu peur, rentrant souvent seule le soir, dans des rues peu fréquentées, c’est lorsque j’ai habité à Montréal, il y a plus de 10 ans. Jamais un homme ne m’a regardé de travers, ne m’a alpaguée, insultée, fait une remarque désobligeante. A croire que nos cousins québécois ont compris la notion du féminin sacré et le respect qui va avec !
On a quand même connu une agression dans le bus avec mon homme, par une bande de filles ! Et elles étaient mauvaises, heureusement que cela s’est vite arrêté car le chauffeur de bus a appelé les policiers qui n’étaient pas loin…

Mes conseils pour éviter, faire face à une agression

Le mieux étant de fuir si l’on peut, encore faut-il courir vite, pour ma part, je ne suis pas une grande sportive et j’ai le souffle court, donc je ne peux pas courir vite très longtemps… J’espère que si je dois le faire, l’adrénaline me donnera des ailes. 
Il est certain qu’il vaut mieux être en bonne condition physique et savoir gérer son stress si on se fait agresser. 

Si vous ne pouvez pas fuir et que le combat est inéluctable, la chose que toutes les femmes peuvent faire sans avoir pris des cours de self-défense, c’est de taper dans les bijoux de famille avec votre paume, votre pied ou votre genou et/ou enfoncer vos doigts dans les yeux de l’agresseur. Profitez-en pour fuir et vous mettre à l’abri.

Le krav maga pour les femmes - Self-défense

Mon avis sur le krav maga

J’ai beaucoup aimé les cours auxquels j’ai participé, les différents profs étaient vraiment sérieux et sympas. Je n’ai malheureusement pas vraiment été assidue aux cours en 2017/2018… Les raisons ? Cette année a été un peu compliquée pour moi, j’étais assez stressée et fatiguée, en fin de journée, je n’avais pas vraiment l’énergie pour faire du sport.
J’y suis allée quelques fois entre midi et deux mais ça me tuait ma journée, dans les deux sens du terme !
Je n’allais pas aux cours avant mes vacances, de peur de me blesser ! Une fois, j’ai reçu un coup de poing dans le nez, ça m’a fait un peu peur quand même… Je ne suis pas très courageuse, je craignais de me casser quelques chose…
Il ne faut donc pas avoir peur de prendre des coups, vous aurez certainement des bleus.

Le cours était mixte réservé aux débutants, je faisais donc les exercices autant avec des femmes qu’avec des hommes. 
Je pense qu’il est intéressant pour une femme de s’entraîner avec des hommes, car cela la prépare mentalement.  Combattre avec un homme d’1,80 mètre qui fait 80 kilos sera forcément différent que combattre avec une femme qui a votre taille et votre corpulence. Cela vous permet de vous mettre en situation et de gagner en confiance, même face à un gros molosse. 
Il faut tout de même ne pas être gênée par le contact physique car durant les exercices de corps à corps, vous touchez et êtes touchée par votre partenaire.

Le krav maga permet l’entretien de la forme physique, cela donne aussi surtout l’assurance et les clés pour se défendre en cas d’agression. Ça m’a permis aussi de bien me défouler après des journées stressantes, où mon fils m’en faisait voir de toutes les couleurs  ! “Mon chéri, maman va mettre ses gants de boxe et frapper dans un pao, on pourra discuter tranquillement à mon retour de l’énième crise que tu as fait sur le chemin de retour de l’école…” Non, en fait je ne lui disais pas, c’est ce que je pensais dans ma tête ! ;)

Le cours se déroule en deux temps, la première partie c’est l’échauffement avec du cardio, de la course avec des squats et des burpees, des pompes, des abdos, ce n’est pas la partie que je préférais, l’échauffement militaire très intense me mettait K.O et j’avais des courbatures pendant plusieurs jours à la suite des cours ! Je pense que je ne m’étirais pas assez après le cours.
La deuxième partie est celle que je préférais, on s’entraîne en binôme, en changeant tout le temps de partenaire, on apprend les positions, les techniques, les gestes pour se dégager d’un étranglement de face ou de derrière, esquiver et donner des coups de poings et de pieds, on apprend à tomber au sol sans se faire mal,… Puis le cours se termine par une petite session d’étirements.

Les cours de krav maga m’ont donné confiance en moi, moi qui croyais qu’une femme n’avait pas l’avantage dans un combat car elle n’a pas la carrure et la force physique d’un homme, surtout moi, avec mon 1,61 mètre et mes 51 kg… Je me trompais, on a l’avantage de la vitesse et de la précision, si on connaît les bons gestes à avoir, les bons réflexes, on peut se dégager d’un agresseur mais il faut vite réagir. 

Face à une agression, il y a deux choix la fuite ou le combat. Pour faire un choix, il faut écouter son intuition et prendre en compte les paramètres de la situation (environnement, type agresseur, arme ou couteau, nombre d’agresseurs, lieu fréquenté ou isolé,…) et réagir vite.

L’équipement pour le krav maga

  • Des gants de boxe
  • Une coquille de protection
  • Des protège-tibias
  • Un dentier
  • Des baskets de running 
  • Un tee-shirt blanc
  • Une brassière + coques de protection
  • Un pantalon / legging noir

L'équipement pour un cours de krav maga

Le livre pour apprendre à se défendre : Le Krav maga au féminin

Je conseille donc à toutes les femmes qui veulent apprendre à se défendre le livre d’Alex, une blogueuse lyonnaise et de Steve Schmitt, directeur technique de la fédération européenne de krav maga, avec lequel j’ai eu la chance de faire quelques cours au début de l’année.
Si vous êtes vraiment intéressée par le self-défense, je vous conseille de tester le krav maga lors d’un stage, un cours particulier ou avec des cours collectifs à l’année. Il est préférable de s’assurer que l’enseignant tient sa formation de la Fédération européenne de krav maga.

Dans le livre, l’échauffement, les mises en situation et les techniques de défense sont illustrées par des photos pas à pas. Alex propose aussi des conseils nutritions et des secrets de beauté pour vous chouchouter avant, pendant et après l’effort.

La communication non verbale y est aussi abordée et j’ai bien aimé ce chapitre qui explique que l’attitude et la posture sont déterminantes pour “attirer” ou éviter des agresseurs, même si je pense qu’il existe aussi un facteur “pas de bol”. Il ne faut pas avoir une posture de victime, tête baissée, montrer des signes de peur, mais plutôt être sûre de soi et montrer qu’on ne se laissera pas faire. Marcher d’un pas assuré et porter son regard au loin.

Pour ma part, je n’ai pas renouvelé le krav maga cette année, je change complètement d’activité puisque je vais faire du yoga et de la poterie ! 
Mais j’ai bien envie de participer à un cours particulier de krav maga et/ou des stages à la journée, histoire de ne pas perdre la main ou devrais-je dire mon uppercut ! Parce-que mon homme ne veut pas que je m’entraîne avec lui, il dit qu’il a peur de me faire mal, ou c’est peut-être le contraire… :)

 

Dites-moi si vous avez déjà pris un cours de self défense, si vous êtes tentée par le krav maga ?

J’ai testé le krav maga
5 - 4 votes
  1. Répondre

    Merci et bravo pour ton article ! Tout est dit, avec honnêteté et franchise ! Au plaisir de m’entrainer un jour avec toi <3

    • Bravo à vous deux plutôt ! ;) Avec plaisir pour l’entraînement ! :)

ECRIRE UN PETIT MOT...

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Johanna

Une fille rêveuse, les pieds sur Terre, la tête dans les nuages...

Digital mum, blogueuse lifestyle, je partage sur mon blog ma vie de maman, mes DIY et recettes, mes inspirations déco, mes carnets de voyage, mes coups de coeur, des bons plans à Lyon et ailleurs ...

Bons plans