DIY Kokedama

Le kokedama est un art végétal japonais qui consiste à planter dans une petite sphère de substrat recouverte de mousse, une ou plusieurs plantes. On peut ensuite poser la boule sur une petite coupelle ou suspendre cette création végétale pour donner encore plus de poésie à cette déco végétale.

A L’Exquise Trouvaille, j’ai eu l’occasion de participer à un atelier avec Un Brin de Folie, où j’ai créé mes premiers kokedama. A partir de septembre, un atelier kokedama sera proposé à la boutique.
J’ai créé deux kokedama, une petite fougère dont je n’ai pas retenu le nom et un lierre car j’aime beaucoup les plantes qui retombent, je voulais ainsi le suspendre dans mon salon.

Cette déco végétale originale que je trouve zen et très naturelle m’a tout de suite séduite.
Cette sphère végétale est harmonieuse et très agréable à faire et à regarder. J’aime m’entourer de plantes dans mon intérieur, cela me permet d’avoir un bout de nature à la maison, être entourée de plantes me fait du bien.

DIY KokedamaDIY Kokedama

Quelles plantes pour un kokedama ?

Les petites plantes qui apprécient un substrat peu drainé et qui supportent l’humidité au niveau des racines sont bien adaptées à cet art. Elles devront être résistantes et peu exigeantes.

Selon les végétaux choisis, la durée de vie peut s’étendre de quelques mois à quelques années. Cela peut être des ficus, des fittonias, des fougères,…
Au bout d’une année, les racines dépasseront de la sphère et on pourra soit les couper, soit il faudra rempoter la plante dans un pot.

DIY : Comment faire un kokedama

Pour le matériel, il faut :

  • Pour le substrat, à proportions égales : du terreau, de la sphaigne, de l’argile
  • de la mousse végétale
  • de la ficelle
  • des ciseaux
  • des plantes
  • une paire de gants

Plutôt qu’un long discours, voici un tuto vidéo

Comment arroser un kokedama ?

Déjà il faut savoir quand arroser son kokedama. Une astuce très simple consiste à le soupeser dans votre main. Si la boule est toute légère, il faut l’arroser en l’immergeant une dizaine de minutes dans l’eau. Vous pressez légèrement la sphère et vous redisposez dans une coupelle.
Pour que la mousse garde un bel aspect, vous pouvez la vaporiser régulièrement.

En général 2 à 3 fois par semaine en été, et 1 fois par semaine en hiver.

Mon kokedamaFifi et ses KokedamaTout le monde aime le kokedama !

Dès que je les ai ramenés à la maison, Fifi n’a pas pu s’empêcher de les renifler et Noah voulait les attraper (avec Fifi) ;)

A l’heure où j’écris cet article, mes deux kokedama n’ont pas résisté à la canicule et sont très mal en point, le lierre a ses feuilles toutes sèches, pourtant je l’arrose très souvent, l’autre plante, elle, semble avoir eu trop d’eau. :(
Je suis triste de ne pas avoir su les conserver, j’adorais les regarder, un coup d’oeil sur ces petites planètes terre suffisait à me procurer un sentiment de bien-être.

Plus jeune je n’avais pas réussi non plus à conserver mes bonsaïs, pour lesquels j’ai toujours eu une certaine fascination.
Chez moi, je n’ai pour l’instant la main verte que pour la misère, les succulentes et le ficus qui se portent très bien. Ce sont des plantes très faciles à entretenir.
Je vais certainement essayer de planter les succulentes dans les sphères.

J’aimerai pour mon prochain kokedama planter un petit mandarinier comme celui-ci. C’est trop beau ;)

Kokedama Citrus

Alors, cet art végétal vous a t’il séduit ? Avez-vous envie de créer un kokedama ?