Festival Musilac 2017

2 jours au festival Musilac !

18 juillet 2017 , In: Lifestyle, Lyon & Alentours , With: One Comment
0

Ce week-end du 14 juillet, nous avons passé 2 jours au festival Musilac et avons profité de baignades au Lac du Bourget et au lac d’Aiguebelette. 
Quand j’avais vu, un peu tard d’ailleurs, la programmation des 15 ans du festival Musilac, j’avais acheté les pass d’un jour pour le vendredi sans hésitation. J’adore Sting et c’était l’occasion d’aller le voir, je l’écoute depuis que je suis ado.
J’ai eu la chance d’être invitée par Richesmonts le samedi, partenaire officiel du festival.

C’était l’occasion de se faire un week-end en amoureux et d’aller à Musilac (enfin !), chose que nous ne pouvons évidemment pas faire avec Noah.
Après l’avoir déposé chez ses grands-parents, à 1h de Lyon, nous avons pris la direction d’Aix-les-Bains.

Je regrette de ne pas avoir eu le temps d’aller voir l’abbaye d’Hautecombe et d’aller au sommet de la dent du chat. Ce sera pour une prochaine fois ! 
Nous n’avons pas vraiment eu le temps de faire du tourisme pour notre part, car nous avons dû réserver un hôtel à Chambéry car tous les hôtels à Aix-les-Bains étaient complets ! Il faisait chaud, nous avons plutôt profité du lac pour nous baigner.
Que faut-il visiter dans la ville d’Aix-les-Bains ?  Si vous souhaitez découvrir la ville et ses environs, je vous conseille de ne pas vous y rendre durant le festival, c’est noir de monde, il est difficile de se garer et de trouver un hébergement !

En arrivant en fin le vendredi en fin d’après-midi, nous avons dû nous éloigner et nous garer à 40 minutes de marche de l’entrée du festival ! Le peu de parkings publics qu’il y a étaient déjà pris d’assaut ainsi que toutes les petites rues des quartiers résidentiels où se dressent de jolies maisons des années 30.

La ville est complètement envahie, l’organisation n’est pas au top, il n’y a aucun fléchage, aucune signalétique, aucune personne qui aide à la circulation et au stationnement… On n’était pas au bout de notre surprise car en arrivant vers le port, nous avons dû faire un énorme détour à pied pour pouvoir rejoindre l’entrée, qui n’était pas signalée non plus !
Après une trentaine minutes d’attente dans la file d’attente sous une chaleur écrasante, nous avons pu entrer à 19h passées. Le temps de faire un tour aux toilettes, de charger le bracelet Cashless (cette année le paiement était dématérialisée via un bracelet à recharger ou via une application sur smartphone), de prendre une bière, nous nous sommes enfin posés pour écouter The pirouettes.

Musilac 2017 : les 15 ans du festival

Bon, ce n’est pas chance pour moi car j’étais encore malade et cela a été un petit peu difficile pour moi d’en profiter pleinement avec cette rhinite conjonctivite qui m’a un peu gâché le plaisir. Armée de mes mouchoirs, de mon spray nasal et de vitamine C, j’ai essayé de me requinquer comme je pouvais, j’avais la tête en vrac et les jambes en mousse ! 

Nous avons fait la queue aux food trucks un peu tard, vers 21h, tandis que je mangeais mes ravioles, mon chéri faisait la queue pour avoir un kebab frites. Niveau food trucks, il y en a vraiment pour tous les goûts !
C’était tellement long que nous n’avons vu que la fin du concert d’Ibrahim Maalouf ! Dommage mais nous avons enchaîné avec Sting et c’était vraiment chouette. Il a 65 ans mais il ne les fait pas du tout, il est toujours aussi beau gosse ! Son fils était aussi sur scène et il a quasiment la même voix que son père puisqu’il a chanté en solo à la fin. J’ai bien aimé le duo avec Ibrahim Maalouf sur une chanson que j’aime trop, Desert Rose.

On est rentré à l’hôtel à Chambéry à 2h du matin et on a fait une grasse matinée. Le samedi après-midi, nous nous posions à la plage du Lido avant de repartir pour le concert de Cocoon à 18h. 
Cette fois, quel bonheur de ne pas faire la queue et d’entrer par l’accueil partenaires !
Après avoir tenté notre chance au jeu de lancer sur le stand de Richemonts, nous avons repris des forces avec un pain à partager dégoulinant de fromage à raclette et des tacos au poulet et au fromage, avant d’aller voir Texas.

C’est un groupe que j’écoutais quand j’étais ado, Sharleen avait la patate et l’a bien communiquée ! Elle est même descendue vers le public et pendant qu’elle chantait vers le public, a pris un bob Cochonou à quelqu’un pour le mettre sur sa tête ! Ça a fait marrer tout le monde ;)
Pour Justice qui enchaînait après Texas, mon chéri voulait être devant, je peux vous dire que quelques secondes après le début, je me suis éloignée car mon corps et mes organes vibraient trop forts, je me suis dit que mon petit coeur allait lâcher et que j’allais devenir sourde ! Même avec les bouchons et mes oreilles bouchées par le rhume, c’était bien trop pour moi ! 

J’ai fait un petit montage vidéo rapide, désolée pour la qualité mais j’ai fait peu de vidéos avec l’appareil photo, ce n’était pas prévu que je fasse un montage, je n’ai pas beaucoup filmé, préférant profiter à fond du moment présent.

Le dimanche on est allé s’échouer au lac d’Aiguebelette, j’adore la couleur de ce lac, menthe à l’eau, vert émeraude. Calée dans mon pouf Lamzac Fatboy, j’ai commencé le livre d’Allen Car La méthode simple pour en finir avec la cigarette. Cela faisait partie de mes objectifs 2017 et je profite d’un changement de rythme avec les vacances en Bretagne qui arrivent, pour arrêter définitivement ce poison.

Lac d'AiguebeletteLamzac Fatboy Outdoor

Ce week-end aurait été parfait si je n’avais pas été malade et si on n’avait pas fini avec une contravention que les poulets nous ont mise alors qu’on était au lac d’Aiguebelette, que le parking était plein et que l’on s’est garé sur le bas côté de la route menant au parking sans gêner.
Il y avait une cinquantaine de voitures à notre arrivée garées aussi sur le bas-côté, cela veut certainement dire qu’ils les ont toutes alignées ! J’étais vraiment énervée, sérieusement comme si on n’était pas assez taxé de partout, on va juste au lac, on n’embête personne, toutes les autres familles avaient certainement passé un bel après-midi aussi, jusqu’à ce qu’ils découvrent la contravention sur leur pare-brise… 
Nous sommes partis tard vers 21h, pensant bêtement que nous éviterions les bouchons au retour sur Lyon mais on les a quand même eus !

Malgré tout, on a en bien profité et ce week-end était vraiment chouette ! Pas d’enfant, pas de responsabilités, pas de timing à respecter, pas de pression, juste du bon son et du soleil ! Cela nous a rappelé notre vie d’avant, celle de notre vingtaine, je me suis d’ailleurs faite draguer par un minot qui avait certainement 10 ans de moins que moi, je ne sais pas vraiment comment je dois le prendre ! ;)

2 jours au festival Musilac !
4 - 6 votes
  1. Répondre

    Tu as eu beaucoup de chance de ne voir ne serait-ce qu’une partie du concert d’Ibrahim Maalouf. Il est dans ma top list de concerts à voir. Il est vraiment excellent !

ECRIRE UN PETIT MOT...

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Johanna

Une fille rêveuse, les pieds sur Terre, la tête dans les nuages...

Digital mum, blogueuse lifestyle, je partage sur mon blog ma vie de maman, mes DIY et recettes, mes inspirations déco, mes carnets de voyage, mes coups de coeur, des bons plans à Lyon et ailleurs ...

Bons plans